Nom scientifique : Tapirus terrestris

Le tapir terrestre est reconnaissable par son nez caractéristique, qui se termine par une courte trompe préhensile. Celle-ci  lui sert à cueillir des fruits et arracher des feuilles. Les narines sont placées à l’extrémité de la trompe et lui confèrent un excellent odorat pour trouver de la nourriture et sentir le danger. Ses yeux sont petits et  enfoncés pour se protéger des épines.

Solitaire en dehors de la période de reproduction, il affectionne l’eau dans laquelle il se baigne régulièrement pour se débarrasser des parasites. Il s’y cache également pour se protéger de ses prédateurs (jaguar, puma…). Ses principales menaces sont la chasse et la destruction de son habitat.

Le saviez-vous ?  

Les nouveaux-nés ont des rayures !

Les bébés tapirs se distinguent des adultes par leur pelage brun-roux rayé et tacheté de blanc, qui leur sert de camouflage dans les broussailles. A environ 6 mois, les rayures disparaissent pour laisser place au pelage adulte.

Chiffres-clés

  • Longueur : 200 à 220 cm
  • Hauteur au garrot :77-108 cm
  • Poids : 150-300 kg
  • Longévité :  30 ans (35 en captivité)
  • Gestation : 384 jours
  • Poids à la naissance : 3.2-5.8kg

Passerelle homme-animal

Utile pour l’écologie de son milieu

Frugivore, il disperse dans son habitat les graines qui restent intactes après digestion et il aère la forêt en creusant de nombreux tunnels dans les fourrés denses grâce à la forme allongée de son corps.