Nandou d’Amérique

Quasi menacée

Eugène et Edmond sont les deux Nandous d'Amérique du Parc


Nom scientifique : Rhea americana

Où vit-il ?

Sur une grande partie du continent sud-américain (Brésil, Bolivie, Paraguay et Argentine)

Le saviez-vous ?

Un vrai papa poule
Le nid du nandou est préparé par le mâle, qui creuse une petite cavité dans le sol d'un mètre de diamètre, dont le fond est doublé par des végétaux. Comme un mâle peut s'accoupler avec plusieurs femelles, et que toutes vont pondre dans le même nid, on arrive facilement à un nid contenant de 10 à 60 œufs ! C'est aussi le mâle qui couve les œufs et s'occupe des petits.

C’est le plus gros oiseau du continent américain, et pourtant il ne peut pas voler. Ses jambes sont longues, puissantes, et ses pattes sont pourvues de doigts adaptés à la course et à de longs déplacements.
Les nandous ont un cri qui ressemble davantage à un rugissement qu’à un cri d’oiseau. Il est surtout émis par le mâle pendant la période de reproduction, et c’est le son de son cri qui lui donne son nom local « ñandù ».

Taille

Jusqu'à 1,40 m.

Poids

20-25 kg.

Incubation

35-40 jours.

Oeuf

L'oeuf mesure 13 cm sur 9 cm et pèse 600 grammes.

Espérance de vie

10 ans.

De bonnes facultés d'adaptation

En Allemagne, 3 couples se sont échappés d'une ferme en 2000, ont survécu à l'hiver et se sont reproduits avec succès dans un milieu qui ressemble à leur habitat naturel. En 2013, on estime leur population à plus de 100 individus. Au vu de leurs facultés d'adaptation, les projets de réintroduction de nandous nés en captivité sont donc loin d'être utopiques.