Nom scientifique : Hippopotamus amphibius

L’hippopotame est l’une des plus lourdes espèces de mammifères terrestres, après les éléphants et les rhinocéros. Il peut vivre jusqu’à 2000 mètres d’altitude. Il a d’ailleurs vécu très longtemps sur les pentes basses du mont Kenya. Il vit généralement en groupes de 10 à 15 individus à proximité de points d’eau. Ce n’est pas un hasard, puisque l’eau l’aide à gérer les grosses chaleurs. C’est un animal aussi bien terrestre qu’aquatique : il peut voir et entendre sous l’eau et parfois, même rester jusqu’à 15 minutes sans sortir la tête de l’eau !
Sous son air paisible, c’est un animal qu’il convient de ne pas trop déranger ! Beaucoup d’animaux le craignent à juste titre. Quand il charge, il peut atteindre 30km/h et sa bouche qui s’ouvre à 150° est particulièrement impressionnante !

Le saviez-vous ?

Il n'a pas besoin de crème solaire !

Sa peau sécrète un liquide oléagineux de couleur rougeâtre appelée parfois « sueur de sang ». D'abord incolore, cette substance vire à l'orangé-rouge au bout de quelques minutes, et devient finalement marron. Ce liquide a un rôle protecteur vis-à-vis du soleil car il sèche hors de l'eau et forme une croûte protectrice. Il a également un rôle anti-infectieux.

Chiffres-clés

  • Il mesure environ 1,5 m au garot pour 4,5 mètres de long
  • Il pèse jusqu'à 4 tonnes !
  • Il vit entre 30 à 40 ans en liberté
  • Son record en captivité : 54 ans.
  • Il mange 50 kg de végétation par jour.
  • Ses incisives mesurent jusqu'à 60 cm de long
  • Durée de la gestation : 227 à 240 jours.
  • Un bébé pèse près de 40 kg à la naissance et 10 fois plus au bout d'un an !

Gardons espoir...

Le Burundi, pays ami de l'hippopotame.

Ce petit pays abrite environ 1 500 hippopotames. A certaines périodes, ils n'hésitent pas à envahir de nuit les rues de la capitale pour brouter les pelouses. La cohabitation entre hommes et hippopotames est ici très pacifique.