Lancement du Club Nature

Des ambassadeurs de la biodiversité

De septembre à juin, le Parc Animalier d’Auvergne accueille les enfants (de 8 à 15 ans) du Club Nature dans un cadre naturel pour des ateliers centrés sur la faune et la flore. Hors temps scolaire, des activités enrichissantes et ludiques sont proposées aux enfants pour les sensibiliser à la protection de l’environnement au sens large.

Chaque mercredi ou samedi, durant deux heures, par petits groupes de douze, les enfants sont encadrés par un animateur. Spécialisé en biologie, il proposera une découverte des animaux et de la nature par la manipulation, le jeu et l’observation.

Au programme :

  • Découverte des métiers d’un parc animalier.
  • Rencontre avec des espèces rares et menacées.
  • Apprentissage de la conservation en parc zoologique.
  • Interventions de professionnels de la protection de la biodiversité (vétérinaire, associations naturalistes…) dont Biodiv’Educ et la Passerelle conservation.
  • Apprentissage des gestes éco-citoyens.

Il est possible d’inscrire votre enfant pour seulement un semestre (soit 15 séances), ou bien à l’année (soit 30 séances).

Découvrez les horaires du Club de la Nature.

Saison des amours

La saison des amours était au rendez-vous pour ce début d’année 2021 !

Nous recensons près de 29 naissances !

Retour sur ces heureux événements qui font le plus grand bonheur du Parc :

Le 13 mars 2021 nous avons accueilli avec étonnement la naissance d’un bébé Coendou, le second petit de Sarina (la femelle) et Henk (le mâle). Les coendous ou porcs-épics brésiliens sont des animaux nocturnes. Ils n’ont que très peu de prédateurs dans la nature grâce à leurs piquants qui constituent une excellente protection ! Leur queue est préhensile, cela signifie qu’ils peuvent s’en servir comme d’un cinquième membre pour se déplacer en agrippant les branches. Ce petit rongeur fait l’objet d’un programme de reproduction européen (EEP) coordonné par nos collègues suisses du parc zoologique Papilioram.

Par la suite, deux petits makis cattas ont pointé le bout de leur nez. Les makis cattas font tristement partie de la liste des 25 primates les plus menacés au monde. Il est urgent de les protéger ! C’est ce que nous faisons avec La Passerelle Conservation en soutenant financièrement Antongil Conservation.

Le 21 mars 2021, Fifi et Bangka, le couple de binturongs arrivés en 2019, ont donné naissance à leur premier petit. C’est d’ailleurs, la première naissance de cette espèce au Parc. Cet événement rare est une très bonne nouvelle pour la conservation de l’espèce. En effet, ce petit mammifère est une espèce classée dans la catégorie vulnérable (VU) sur la Liste rouge de l’UICN.

Ensuite, nous avons eu la surprise d’accueillir le 16 avril 2021 un bébé tamarin pinché. C’est une grande nouvelle pour la conservation de l’espèce car ces petits primates sont classés en danger critique d’extinction dans la nature par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN).

Les mois de mai et juin furent riches en émotion en accueillant de nombreuses naissances :

🐾 3 Bouquetins – 18 mai 2021

🐾 2 Macaques de Barbarie – 19 et 25 mai 2021

🐾 2 Alpagas – 13 mai et 18 juin 2021

🐾 3 chamois – 25 mai et 9 juin 2021

🐾 8 cerfs sika – mai et juin 2021

🐾 Renne – 29 mai 2021

🐾 3 cerfs de Thorold – 18 et 20 juin 2021

La naissance phare du mois de juin est sans aucun doute, l’arrivée des deux bébés pandas roux !!

Le 29 juin, Mushu, la femelle panda roux, a donné naissance à deux bébés pandas roux. C’est une très belle nouvelle pour la conservation de l’espèce. Vivant dans les montagnes de l’Himalaya et de la Chine Méridionale, le panda roux est une espèce menacée d’extinction dans son milieu naturel à cause de la déforestation et du braconnage. Ils seront visibles dans quelques semaines ! Au Parc Animalier d’Auvergne, nous soutenons l’association Red Panda Network, via La Passerelle Conservation. Cette association agit pour la protection des pandas roux et de son milieu naturel au Népal et le don permet de financer la mise en place d’un réseau de lutte contre le braconnage, la conservation des sources d’eau, la sensibilisation des habitants à la protection de cette espèce ou encore la stérilisation des chiens.

Nos nouveautés 2021

Bienvenue au Parc Animalier d’Auvergne !

Après une période de fermeture conséquente, nous sommes très heureux de pouvoir vous présenter l’ensemble de nos nouveautés 2021 ! À  commencer par nos animaux :

➡️ Le 16 février 2021, nous avons accueilli Suyiana, 7 ans. C’est une panthère de l’Amour. 🔺Ce félin est le plus menacé au monde. En effet, il en resterait qu’une centaine dans le monde à l’état naturel. Suyiana est dans un tout nouvel enclos, le plus grand d’Europe pour son espèce ! Elle sera rejointe par un mâle courant 2021 afin de former un couple reproducteur dans le cadre d’un programme de reproduction européen (EEP). En 2021, nous continuerons à soutenir financièrement la WildCats Conservation Alliance qui, via le Phoenix Fund, œuvre pour la protection des panthères et tigres de l’Amour en Russie.🐆

➡️ Après deux ans d’absence au Parc, nous accueillons de nouveau des pudus du Chili. Cette espèce est le deuxième plus petit cervidé au monde derrière le pudu du Nord. 🔺 Elle est aujourd’hui, selon l’IUCN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) quasi menacée. Le braconnage, la modification de son territoire (déforestation) et la prédation par les chiens domestiques sont les principales menaces auxquelles le pudu du Chili est confronté.

➡️ Mais ce ne sont pas les seules nouveautés 2021 ! Prévu pour juillet 2020, nous vous ouvrons enfin les portes de notre restaurant flambant neuf, le Lion Doré ! 🦁 Surplombant l’enclos des lions, des girafes et l’île aux singes, le restaurant offre une vue imprenable sur les reliefs auvergnats.

Il est possible d’y déguster des produits locaux issus d’un circuit court en collaboration avec des producteurs de la région d’Auvergne ! Le plat principal du restaurant est composé de bocaux confectionnés au pied du Puy de Dôme par le traiteur Épicure. Les bocaux en verre sont à la fois beaux et écologiques. Ils sont consignés et cela permet d’éviter les emballages superflus.

Voici une idée du menu pour vous donner l’eau à la bouche : 🍽️

  • Effiloché de canard aux deux purées
  • Mousseline de carottes au cumin et tombée de légumes (vegan)
  • Lasagne de truite et ratatouille au pesto

Vous souhaitez découvrir le menu en entier ? C’est par ici !

➡️ En septembre 2021, nous lançons notre École de la Biodiversité. Composée du Club Nature et des stages vacances, pendant l’année scolaire ou les vacances, vos enfants ont désormais la possibilité d’en apprendre plus sur la biodiversité et les métiers autours du secteur animalier dans un cadre idyllique ! Pour plus d’informations, rendez vous sur notre page École de la Biodiversité ! 🏞️

➡️ Afin d’éviter de faire la queue dès votre arrivée au Parc Animalier d’Auvergne, nous vous recommandons très fortement de prendre votre place sur notre billetterie en ligne. Un guichet est à votre disposition (billets achetés sur le web, pass annuel, CE, groupe et activités exceptionnelles) pour accéder plus rapidement au Parc ❕

A partir du 21 juillet, il sera demandé pour toutes les personnes de plus de 18 ans à l’entrée, et pourra être présenté sous format papier ou numérique.

▶ Quelles sont les preuves acceptées à partir du 21 juillet ?
1️⃣ Le certificat de vaccination complet
2️⃣ La preuve d’un test PCR ou antigénique négatif de moins de 72h
3️⃣ Le résultat d’un test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid-19, datant d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois
▶ Où se faire tester ?
La Pharmacie de La Couze située à Ardes-sur-Couze, à moins de 5 min du Parc propose des tests antigéniques.
Actuellement, l’AFdPZ – Association Française des Parcs Zoologiques a saison le Conseil d’Etat afin de demander un délais supplémentaire et de reporter la mise en application de cette mesure au 15 septembre. Nous vous tiendrons informés en cas de changement.

Nos mesures sanitaires

Bienvenu au Parc Animalier d’Auvergne !

Depuis notre réouverture, nous avons mis en place plusieurs mesures de protection afin d’assurer la sécurité de tous. Ensemble, restons vigilants pour éviter la propagation de la Covid-19.

Suite aux annonces gouvernementales, le masque n’est plus obligatoire pour votre balade en plein air au Parc Animalier d’Auvergne. 😀 Toutefois, ne les jetez pas tout de suite car ils restent obligatoire pour :

  • Les files d’attentes.
  • Toutes les activités (soigneur d’un jour, safari famille, stage vacances, rencontre privilège, nourrissage privé).
  • Les enclos d’immersion.
  • Les points de restauration et la boutique.
  • Le petit train.

 

De plus : 

✔️ Du gel hydroalcoolique ainsi que du savon sont à votre disposition dans l’ensemble du Parc pour vous désinfecter régulièrement les mains.

✔️ Des marquages au sol ont été ajoutés (accueil) pour favoriser la distanciation entre les visiteurs. Nous vous invitons à les respecter.

✔️ Nous disposons d’une billetterie en ligne pour vous permettre de prendre vos billets en amont de votre visite. Ce moyen de paiement permet de diminuer les contacts et vous épargne toute attente dès votre arrivée.

✔️ Lors de vos achats, il est préférable de privilégier le paiement par carte bleue.

✔️ Notre restaurant est enfin ouvert ! Cependant, 6 personnes maximum sont acceptées par tablée et seule la terrasse sera disponible dans un premier temps.

 

De notre côté nous avons renforcer nos engagements pour votre sécurité :

 

✔️Du plexiglas est installé aux différentes caisses présentes dans le Parc.

✔️Les sanitaires et poignées sont régulièrement désinfectées.

✔️En cas de forte affluence une file dédiée aux personnes détenant déjà leur billet (acheté en amont sur notre billetterie en ligne, les pass annuel et CE) est à votre disposition pour accéder plus rapidement au Parc.

 

[⚠️ PASS SANITAIRE ⚠️]

Depuis le 21 juillet, il sera demandé pour toutes les personnes de plus de 18 ans à l’entrée, et pourra être présenté sous format papier ou numérique accompagné d’une pièce d’identité.

Quelles sont les preuves acceptées à partir du 21 juillet ?

✔️ Le certificat de vaccination complet.
✔️ La preuve d’un test PCR ou antigénique négatif de moins de 72h.
✔️ Le résultat d’un test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid-19, datant d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois.
Où se faire tester ?
La Pharmacie de La Couze située à Ardes-sur-Couze, à moins de 5 min du Parc propose des tests antigéniques.
Actuellement, l’AFdPZ – Association Française des Parcs Zoologiques a saisi le Conseil d’Etat afin de demander un délais supplémentaire et de reporter la mise en application de cette mesure au 15 septembre. Nous vous tiendrons informés en cas de changement.
« Mis à jour le 24 août 2021 »

À nouveau, nous vous recommandons très fortement de prendre votre place sur notre billetterie en ligne.

 

Information restauration : interdiction des glacières

Il vous est possible de prendre votre déjeuner dans votre sac à dos. Cependant, il ne sera pas possible d’entrer avec une glacière. En effet, de nombreux visiteurs les laissent poser dans le Parc afin de les récupérer après leur visite. Cependant, cela est strictement interdit dans le cadre du plan Vigipirate. Merci de prendre vos précautions avant la venue sur le site.

 

Attention, pour n’avoir qu’un sens de circulation, la sortie du Parc sera définitive.

La panthère de l’amour réalise ses premiers pas au Parc

Cette année, nous avons la chance et l’honneur d’accueillir le félin le plus menacé au monde.

Suyiana, a 7 ans, elle est arrivée au parc le 16 février 2021 et fait partie des grandes nouveautés de 2021 ! 🐆

🔺 Selon les scientifiques, il ne resterait qu’une centaine de panthères de l’Amour dans la nature. Il est donc urgent d’entamer un programme de reproduction afin d’un jour participer à leur réintroduction dans leur milieu d’origine. La panthère de l’amour provient initialement de la frontière entre le sud de la Russie et de la Chine.

Suyiana sera rejoint dans l’année par un mâle reproducteur. Malheureusement, provenant d’Angleterre, le trajet s’avère plus compliqué que prévu au vu de la sortie du Royaume Uni de l’Europe.  Nous espérons dans un futur proche assister à une naissance dans le cadre du programme de reproduction européen (EEP).

En 2021 nous continuerons à soutenir financièrement la WildCats Conservation Alliance qui, via le Phoenix Fund, œuvre pour la protection des panthères et tigres de l’Amour en Russie. Cela nous permet de participer à la conservation de cette espèce au Parc et dans la nature.

Lors de votre future visite, Suyiana se trouvera tout en haut du Parc dans un tout nouvel enclos, qui est le plus grand d’Europe (5000m²). Vous pourrez y accéder à pied ou bien avec le petit train !

Bienvenue en Auvergne Suyiana ⛰‍️

Les pudus sont de retour !

Depuis deux ans, les Pudus (prononcé Poudou) ont quitté le parc.

En septembre 2020, nous avons reçu du « Parque Zoológico Buin Zoo – Chile (Chili) », un couple de Pudus dans le cadre d’un programme reproduction européen (EEP).

Comme nous vous l’avions annoncé sur nos réseaux sociaux, seulement deux semaines après l’arrivée du couple, le mâle est décédé pour des raisons qui nous sont encore aujourd’hui inconnues… Des analyses vétérinaires sont toujours en cours. Les pudus du Chili, sont les deuxièmes plus petits cervidés au monde (une trentaine de centimètres) derrière le pudu du Nord situé au Pérou et en Colombie. Ce sont des animaux rares dont la santé est fragile. Nous avons donc pris le soin de leur créer un enclos qui leur est dédié répondant au maximum à leurs besoins.

Cependant, à la suite de cette terrible nouvelle, tel ne fut pas la surprise pour nos soigneurs de découvrir que la femelle pudu avait mis bas d’un petit mâle. Tous deux sont aujourd’hui visibles, face à l’enclos des tigres, avant le snack « la Terre du milieu ».
Comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, nous accueillerons courant 2021 un nouveau mâle !

🔺 À l’instar des autres espèces menacées du parc, les pudus font partie d’un programme de reproduction européen. L’objectif est de pouvoir un jour les réintroduire dans la nature !

Bienvenue à cette nouvelle famille !