Tamanoir

Vulnérable

Anoky, jeune mâle de bientôt 2 ans vient d'arriver au Parc Animalier d'Auvergne !


Nom scientifique : Myrmecophaga tridactyla

Où vit-il ?

Dans les prairies, les marais et les forêts tropicales d’Amérique du Sud.

Fourmilier géant

Le saviez-vous ?

Une morphologie particulière…
Le tamanoir est une espèce facilement distinguable : il a une tête fuselée surmontée de petits yeux et de petites oreilles et un long corps avec une queue qui peut être tout aussi grande. Il n’a pas de dents mais possède une très longue langue qui est enduite d’une salive gluante lorsqu’il se nourrit. On pourrait le penser inoffensif sans dents, mais il possède de grandes griffes sur ses pattes avant qui sont si longues qu’il doit marcher sur ses poignets.

Le tamanoir aussi appelé fourmilier géant est un mammifère vivant en Amérique du Sud entre forêt tropicale et prairie. Il est le plus grand des fourmiliers et contrairement à ses congénères, il est principalement terrestre. Il se serre de ses griffes pour ouvrir des colonies de fourmis ou de termites afin de s’en nourrir, son museau tubulaire lui permettant d’enfouir sa tête dans les galeries afin d’accéder plus facilement à sa ressource.
Le fourmilier géant est un animal solitaire, si deux individus se croisent ils préféreront s’ignorer. Il arrive toutefois que des combats surviennent, auquel cas les tamanoirs se mettront debout sur leurs pattes arrières afin de pouvoir se servir des longues griffes de leurs pattes avant.
Au moment de l’accouplement, la femelle se couche sur le côté pendant que le mâle se tient au dessus. La gestation dure environ 6 mois, après quoi la femelle met bas debout. Le petit s’agrippe dès la naissance au dos de sa mère jusqu’à l’âge de 7-8 mois. Il deviendra complètement indépendant vers ses 2 ans.
Au Parc Animalier d’Auvergne vous pourrez voir Anoky évoluer dans la plaine sud-américaine en compagnie des capybaras, des tapirs, des nandous de Darwin ou encore des saïmiris.

Longueur de museau

45 cm.

Longueur de la queue

65 à 90cm.

Longueur du corps

1 à 1,20 m.

Espérance de vie

jusqu'à 20 ans en captivité.

Durée de gestation

190 jours.

Régime alimentaire

Insectivore.

Gardons espoir

Le fourmilier géant est classé vulnérable selon l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature. La principale menace étant la perte de son habitat, il est aussi très touché par les incendies provoqués pour entretenir les plantations de cannes à sucre.
Aussi, le tamanoir est inscrit en EEP (programme européen de reproduction). Cela signifie que la génétique de ses populations captives est rigoureusement suivie afin de gérer la reproduction en évitant la consanguinité. Le but ultime sur le long terme est de réintroduire cette espèce sauvage dans son milieu naturel.