Muntjac de Chine

Préoccupation mineure

Jack cohabite avec les écureuils de Prévost et les binturongs


Nom scientifique : Muntiacus reevesi

Où vit-il ?

Dans les forêts subtropicales du Sud-Est de la Chine et de Taïwan

Le saviez-vous ?

Herbivore ? Pas tout à fait...
Comme la plupart des cervidés, le muntjac mange des feuilles, des fruits, des graines, des écorces... Cependant il lui arrive aussi de manger des œufs et même des charognes ! En Chine il est accusé de manger les oiseaux pris dans les pièges des chasseurs. Ce cervidé est donc omnivore.

Le muntjac de Chine est visible dans son milieu naturel jusqu’à 3500 mètres d’altitude. Il est davantage actif à l’aube et au cré-puscule. Le muntjac présente sur la tête deux arrêtes osseuses recouvertes de poils noirs qui forment un "V" très reconnais- sable. Celui des mâles est prolongé par de courts bois. Les mâles ont la particularité de posséder de longues canines supérieures (jusqu’à six centimètres de long), dont ils se servent pour défendre leur territoire et conquérir les femelles. Le muntjac de Chine est aussi appelé muntjac de Reeve, en référence à un naturaliste anglais, John Reeve, qui vécut en Chine au début du 19ème siècle.

Taille

45 cm au garrot.

Bois

Les mâles portent des bois de 12 à 15 cm.

Poids

De 11 à 28 kg.

Espérance de vie

10-12 ans en moyenne dans la nature et 18 ans en captivité.

Gestation

7 mois.

Passerelle Homme-Animal

Un système d'alarme naturel !

En raison des cris qu'il pousse, le muntjac est parfois également appelé́ "cerf aboyeur". Il est apprécié dans son milieu d'origine car son cri peut servir d'avertisseur sonore en indiquant la présence possible de gros prédateurs comme le léopard ou le tigre.