Magot

En danger

Arthur, Albator, Scar, Flora, Zira, Daenerys, la Roukine, les séniors du groupe cohabitent avec Virginia, Cruella, Palotte (3 jeunes femelles), Elrond, Cocard, Ardi, Arbis, Lipstick, Cersei, Jaime, Tyrion, Mickael (9 jeunes mâles) et 3 bébés sont nés en 2018 !


Nom scientifique : Macaca sylvanus

Où vit-il ?

Dans les forêts délictuelles du Maroc et de l'Algérie.

Le saviez-vous ?

Une adaptation morphologique à la montagne
Le magot présente un certain nombre d'adaptations morphologiques au froid liées à l'environnement montagnard (tempéré l'été et rigoureux l'hiver). On constate chez lui une réduction de la longueur de la queue et des doigts : ils pourraient en effet geler s'ils étaient plus longs. Grâce à l'allongement relatif de la longueur de la colonne vertébrale par rapport aux membres il peut adopter une posture en boule qui permet de maintenir la température du corps. Enfin, on constate un fort épaississement du pelage en saison froide.

Le Macaque berbère ou Magot est le seul macaque vivant sur le continent africain ; les autres, vivant sur le territoire asiatique. Il est cantonné aux régions montagneuses d’Afrique du nord (de 800 à 2200 m) à végétation forestière.
Ce sont aussi les seuls singes d’Europe depuis qu’ils ont été introduits à Gibraltar.
Les magots diffèrent des autres macaques du fait que les mâles aident à prendre soin des jeunes.

Poids

11 à 17 kg.

Taille

50 à 60 cm .

Espérance de vie

30 ans.

Gestation

190 jours.

Poids à la naissance

Le petit pèse 450 g à la naissance .

Gardons espoir...

Le rocher de Gibraltar leur appartient depuis des siècles

La population de macaques existait sur le Rocher de Gibraltar bien avant qu'il ne devienne une terre de souveraineté anglaise, puis britannique, au XVIIIe siècle. En 1782, dans son Historia de Gibraltar, Ignacio López de Ayala, historien espagnol comme Portillo, parle des singes en ces termes : « Ni les incursions des Maures, des Espagnols ou des Anglais, ni leurs coups de canon, ni leurs bombes n'ont suffi à les déloger. » L'arrivée des magots sur le rocher aurait été orchestrée par les Maures, qui ont occupé le sud de la péninsule Ibérique de 711 à 1492 et qui les gardaient comme animaux de compagnie...