Urial

Vulnérable

Au Parc, nous avons 4 femelles et un mâle urial. Ils cohabitent avec les cerfs de Thorold.


Nom scientifique : Ovie aris arkal

Où vit-il ?

En Afghanistan, en Inde, en Iran, au Kazakhstan, au Pakistan, et dans la plupart des autres pays d’Asie centrale.

Un urial, des uriaux

Le saviez-vous ?

Un âge à vue de cornes !
Les cornes de l'urial se développent d'année en année. Ainsi, plus un urial prend de l’âge, plus ses cornes deviennent imposantes. On peut donc estimer l'âge d'un individu rien qu'en regardant ses cornes !

L’urial se nourrit d’herbes, de buissons et de graines. On le trouve dans les zones montagneuses himalayennes, jusqu’à 3000 mètres d’altitude. Les mâles sont très reconnaissables grâce à leurs imposantes cornes en forme de faucille. Les cornes des femelles sont beaucoup plus courtes. Le pelage de l’urial est généralement brun et beaucoup moins dense en été qu’en hiver. L’urial est menacé dans son milieu d’origine par le braconnage (à cause de ses cornes, très prisées par les chasseurs de trophées), l’hybridation, la compétition avec le bétail et la destruction de son habitat.

Taille

80 à 100 cm au garrot.

Poids

Plus de 90 kg pour les mâles.

Cornes

Cornes spiralées pouvant atteindre plus d'un mètre.

Espérance de vie

8 à 12 ans.

Gestation

150 à 160 jours.

Poids à la naissance

Entre 2,5 et 4,5 kg.

Passerelle Homme-Animal

Une classification controversée

L'urial est parfois considéré comme étant simplement une sous-espèce du mouton domestique. Cependant, d'après l'UICN (l'Union internationale pour la conservation de la nature), l'urial et le mouton domestique sont deux espèces bien distinctes.