Dik-dik

Préoccupation mineure

Kenneck, le mâle dik-dik, et Nat et Asha les 2 femelles viennent d'arriver et cohabiteront bientôt avec Jules notre hippopotame !


Nom scientifique : Madoqua kirkii

Où vit-il ?

En Namibie et au sud de l’Angola, ainsi qu’en Tanzanie, au Kenya et au sud de la Somalie.

Nouveauté 2022 !

Le saviez-vous ?

Un appétit d’ogre !

Du fait de sa petite taille le dik-dik a des besoins métaboliques importants. Aussi pour emmagasiner suffisamment d’énergie, il doit se nourrir en conséquence. De ce fait il consomme proportionnellement plus de nourriture qu’un hippopotame !

Le dik-dik de Kirk est une espèce d’antilope naine vivant dans les broussailles de l’est et du sud-ouest de l’Afrique.
Il partage son territoire avec des zèbres et des koudous, une autre espèce d’antilope. Une aubaine pour lui puisque ces derniers vont entretenir la végétation et la maintenir à moins d’un mètre du sol. Ainsi, la petite antilope peut se nourrir sans trop de difficulté malgré sa taille minuscule. Lorsqu’il se sent menacé, le dik-dik décolle en zigzagant dans une série de petits bonds et pousse des cris se rapprochant de « zik-zik » ou « dik-dik » d’où son nom.
Il vit en petits groupes, et toutes les familles marquent leur territoire bien que ce soient les mâles qui le défendent.
Les groupes sont généralement composés d’un couple, le petit étant écarté vers l’âge de 7 mois soit par le père si c’est un mâle, soit par la mère si c’est une femelle.

Taille

30 à 40 cm au garrot.

Poids

3 à 6 kg.

Espérance de vie

17 ans en captivité.

Gestation

5,7 mois.

Age au sevrage

3 à 4 mois.

Relation Homme-animal...

Les chasseurs n’apprécient pas la compagnie de cet animal puisque ce dernier avertit et fait fuir le gros gibier lorsqu’il sent un danger. Dans certaines régions, il est aussi largement chassé pour sa peau qui est utilisée dans la production de gants. Il faut une peau de dik-dik pour faire un gant.