Saison des amours

La saison des amours était au rendez-vous pour ce début d’année 2021 !

Nous recensons près de 29 naissances !

Retour sur ces heureux événements qui font le plus grand bonheur du Parc :

Le 13 mars 2021 nous avons accueilli avec étonnement la naissance d’un bébé Coendou, le second petit de Sarina (la femelle) et Henk (le mâle). Les coendous ou porcs-épics brésiliens sont des animaux nocturnes. Ils n’ont que très peu de prédateurs dans la nature grâce à leurs piquants qui constituent une excellente protection ! Leur queue est préhensile, cela signifie qu’ils peuvent s’en servir comme d’un cinquième membre pour se déplacer en agrippant les branches. Ce petit rongeur fait l’objet d’un programme de reproduction européen (EEP) coordonné par nos collègues suisses du parc zoologique Papilioram.

Par la suite, deux petits makis cattas ont pointé le bout de leur nez. Les makis cattas font tristement partie de la liste des 25 primates les plus menacés au monde. Il est urgent de les protéger ! C’est ce que nous faisons avec La Passerelle Conservation en soutenant financièrement Antongil Conservation.

Le 21 mars 2021, Fifi et Bangka, le couple de binturongs arrivés en 2019, ont donné naissance à leur premier petit. C’est d’ailleurs, la première naissance de cette espèce au Parc. Cet événement rare est une très bonne nouvelle pour la conservation de l’espèce. En effet, ce petit mammifère est une espèce classée dans la catégorie vulnérable (VU) sur la Liste rouge de l’UICN.

Ensuite, nous avons eu la surprise d’accueillir le 16 avril 2021 un bébé tamarin pinché. C’est une grande nouvelle pour la conservation de l’espèce car ces petits primates sont classés en danger critique d’extinction dans la nature par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN).

Les mois de mai et juin furent riches en émotion en accueillant de nombreuses naissances :

🐾 3 Bouquetins – 18 mai 2021

🐾 2 Macaques de Barbarie – 19 et 25 mai 2021

🐾 2 Alpagas – 13 mai et 18 juin 2021

🐾 3 chamois – 25 mai et 9 juin 2021

🐾 8 cerfs sika – mai et juin 2021

🐾 Renne – 29 mai 2021

🐾 3 cerfs de Thorold – 18 et 20 juin 2021

La naissance phare du mois de juin est sans aucun doute, l’arrivée des deux bébés pandas roux !!

Le 29 juin, Mushu, la femelle panda roux, a donné naissance à deux bébés pandas roux. C’est une très belle nouvelle pour la conservation de l’espèce. Vivant dans les montagnes de l’Himalaya et de la Chine Méridionale, le panda roux est une espèce menacée d’extinction dans son milieu naturel à cause de la déforestation et du braconnage. Ils seront visibles dans quelques semaines ! Au Parc Animalier d’Auvergne, nous soutenons l’association Red Panda Network, via La Passerelle Conservation. Cette association agit pour la protection des pandas roux et de son milieu naturel au Népal et le don permet de financer la mise en place d’un réseau de lutte contre le braconnage, la conservation des sources d’eau, la sensibilisation des habitants à la protection de cette espèce ou encore la stérilisation des chiens.

Nos nouveautés 2021

Bienvenue au Parc Animalier d’Auvergne !

Après une période de fermeture conséquente, nous sommes très heureux de pouvoir vous présenter l’ensemble de nos nouveautés 2021 ! À  commencer par nos animaux :

➡️ Le 16 février 2021, nous avons accueilli Suyiana, 7 ans. C’est une panthère de l’Amour. 🔺Ce félin est le plus menacé au monde. En effet, il en resterait qu’une centaine dans le monde à l’état naturel. Suyiana est dans un tout nouvel enclos, le plus grand d’Europe pour son espèce ! Elle sera rejointe par un mâle courant 2021 afin de former un couple reproducteur dans le cadre d’un programme de reproduction européen (EEP). En 2021, nous continuerons à soutenir financièrement la WildCats Conservation Alliance qui, via le Phoenix Fund, œuvre pour la protection des panthères et tigres de l’Amour en Russie.🐆

➡️ Après deux ans d’absence au Parc, nous accueillons de nouveau des pudus du Chili. Cette espèce est le deuxième plus petit cervidé au monde derrière le pudu du Nord. 🔺 Elle est aujourd’hui, selon l’IUCN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) quasi menacée. Le braconnage, la modification de son territoire (déforestation) et la prédation par les chiens domestiques sont les principales menaces auxquelles le pudu du Chili est confronté.

➡️ Mais ce ne sont pas les seules nouveautés 2021 ! Prévu pour juillet 2020, nous vous ouvrons enfin les portes de notre restaurant flambant neuf, le Lion Doré ! 🦁 Surplombant l’enclos des lions, des girafes et l’île aux singes, le restaurant offre une vue imprenable sur les reliefs auvergnats.

Il est possible d’y déguster des produits locaux issus d’un circuit court en collaboration avec des producteurs de la région d’Auvergne ! Le plat principal du restaurant est composé de bocaux confectionnés au pied du Puy de Dôme par le traiteur Épicure. Les bocaux en verre sont à la fois beaux et écologiques. Ils sont consignés et cela permet d’éviter les emballages superflus.

Voici une idée du menu pour vous donner l’eau à la bouche : 🍽️

  • Effiloché de canard aux deux purées
  • Mousseline de carottes au cumin et tombée de légumes (vegan)
  • Lasagne de truite et ratatouille au pesto

Vous souhaitez découvrir le menu en entier ? C’est par ici !

➡️ En septembre 2021, nous lançons notre École de la Biodiversité. Composée du Club Nature et des stages vacances, pendant l’année scolaire ou les vacances, vos enfants ont désormais la possibilité d’en apprendre plus sur la biodiversité et les métiers autours du secteur animalier dans un cadre idyllique ! Pour plus d’informations, rendez vous sur notre page École de la Biodiversité ! 🏞️

➡️ Afin d’éviter de faire la queue dès votre arrivée au Parc Animalier d’Auvergne, nous vous recommandons très fortement de prendre votre place sur notre billetterie en ligne. Un guichet est à votre disposition (billets achetés sur le web, pass annuel, CE, groupe et activités exceptionnelles) pour accéder plus rapidement au Parc ❕

A partir du 21 juillet, il sera demandé pour toutes les personnes de plus de 18 ans à l’entrée, et pourra être présenté sous format papier ou numérique.

▶ Quelles sont les preuves acceptées à partir du 21 juillet ?
1️⃣ Le certificat de vaccination complet
2️⃣ La preuve d’un test PCR ou antigénique négatif de moins de 72h
3️⃣ Le résultat d’un test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid-19, datant d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois
▶ Où se faire tester ?
La Pharmacie de La Couze située à Ardes-sur-Couze, à moins de 5 min du Parc propose des tests antigéniques.
Actuellement, l’AFdPZ – Association Française des Parcs Zoologiques a saison le Conseil d’Etat afin de demander un délais supplémentaire et de reporter la mise en application de cette mesure au 15 septembre. Nous vous tiendrons informés en cas de changement.