Pour protéger les espèces menacées directement dans la nature, le Parc Animalier d’Auvergne a créé en 2013 avec Julien Pierre, international de rugby, la Passerelle Conservation.  En 2015, l’association devient un fonds de dotation, c’est-à-dire une structure qui mène des actions d’intérêt général.

La Passerelle Conservation soutient des projets de conservation à travers le monde entier avec par exemple les gibbons au Laos (Projet Anoulak), les panthères des neiges en Mongolie (Snow Leopard Trust) ou les pandas roux au Népal (Red Panda Network). Mais son action s’étend aussi autour des espèces menacées en Auvergne. Pour cela, la Passerelle Conservation travaille avec de nombreuses associations naturalistes qui opèrent directement sur le terrain comme le Conservatoire d’Espaces Naturels d’Auvergne ou encore Chauve-Souris Auvergne.

Deux axes d’engagement :

1. Agir pour la sauvegarde des espèces de notre région : l’Auvergne

Parce que nous sommes convaincus qu’il y a déjà des actions à mener pour des espèces près de nous et parce que nous voulons être un acteur ici, dans la région, nous avons souhaité parrainer et accompagner des projets associatifs utiles à la biodiversité.
À ce titre, nous avons la chance d’accueillir au parc deux colonies de chauve-souris : les Petits Rhinolophes et les Grands Murins. Cette dernière espèce est très rare et fait partie de la catégorie Vulnérable des espèces menacées (IUCN). Nous souhaitons agir pour protéger cette espèce.

Par ailleurs nous avons également la chance d’accueillir des Milans Royaux dans le ciel du Parc Animalier d’Auvergne. Cette espèce installée à proximité du Parc est également inscrite sur la Liste Rouge des espèces menacées en France dans la catégorie Vulnérable. Nous ne voulons pas rester de simples spectateurs mais agir concrètement et participer à leur conservation.

2. Construire une passerelle entre nos animaux et les espèces en milieu naturel

Lors de votre visite, nous vous sensibilisons notamment sur la nécessité de sauvegarder au nom de la biodiversité des espèces qui proviennent des 4 coins du monde. Considérant les animaux présents au Parc Animalier d’Auvergne comme les représentants de leurs cousins sauvages, nous voulons agir au cœur de leur habitat d’origine.

Le programme de parrainage mis en place par la fondation illustre le mieux cet axe d’engagement. Il s’agit de vous engager pour protéger une espèce en parrainant un des animaux que vous avez rencontré lors de votre visite. Les dons récoltés par ces parrainages sont ensuite 100% reversés à une association  qui protège cette espèce dans la nature. En 2016, sept espèces présentes au Parc ont été retenues pour leur caractère emblématique et leur niveau élevé de menace dans la nature : le panda roux, la panthère des neiges, le macaque de Barbarie, le lion d’Afrique, la girafe de Rothschild et le gibbon à mains blanches.  Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page du programme de parrainage.

A l’image de la passerelle, nous voulons agir pour que les animaux et les hommes puissent réellement vivre ensemble sans se nuire. Et c’est d’abord à nous d’agir pour cela.